MOBILITÉ ET HANDICAP : comment la technologie améliore le quotidien des personnes à mobilité réduite ?

mercredi 2 décembre 2020 à 18h30

Gratuit, sur réservation
par Thierry Arnal (STAPS Valenciennes / INSA Hauts-de-France – Centre de Recherche Interdisciplinaire en Sciences de la Société (CRISS), UPHF), Philippe Pudlo (enseignant-chercheur au Laboratoire d’Automatique, de Mécanique et d’Informatique industrielles et Humaines LAMIH-UPHF) et Sami Mohammad (directeur d’Autonomad Mobility)

Pour Thierry Arnal, la définition du mot Handicap, tel que nous l’entendons de nos jours, est relativement récente. Avant la première guerre mondiale, le terme est presque exclusivement utilisé dans son sens hippique. Ce n’est qu’en 1919 que son emploi change et qu’il prend son sens actuel lorsque le ministère des anciens combattants établit un barème d’évaluation des handicaps subis par les blessés de la première guerre mondiale. A partir de là, le terme handicapé se substitue au terme infirme. Ce changement de vocable marque une évolution dans la perception du handicap. Celle-ci, en effet, a été différente selon les époques et l’on peut distinguer, de l’Antiquité à nos jours, trois grandes figures du handicap. Le passage d’une ancienne figure religieuse, à une figure biologique au XVIIIe siècle puis à une figure sociale qui apparaît au XXe siècle, révèle cette évolution dans la perception de la nature, de l’origine et de l’acceptation sociale du handicap. 
Dans la seconde partie, Philippe Pudlo expliquera que la loi n° 2005-105 du 11 février 2005 pour l’égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées apporte incontestablement de nombreuses avancées mais que malgré tout la mobilité des personnes handicapées reste une problématique. Si les nouvelles technologies ne peuvent pas encore solutionner toutes les difficultés rencontrées, certaines apportent déjà une aide à la mobilité ou encore un vif espoir.
Enfin, Sami Mohammad, créateur de Autonomad Mobility nous parlera de son parcours d’entrepreneur dans ce secteur et des motivations qui l’ont conduit à développer ses projets en lien avec le handicap.


Thierry Arnal : Historien du sport et de l’éducation physique. Ses travaux portent sur l’apparition de nouvelles formes de pratiques physiques et sur leur lien avec les représentations scientifiques du corps.
Philippe Pudlo : Enseignant-chercheur au LAMIH UMR 8201 CNRS – Université Polytechnique Hauts-de-France, ses recherches visent le développement de systèmes technologiques de compensation du handicap, de rééducation et de prévention de la perte d’autonomie.

Vous souhaitez plus d'informations sur cet événement ?